La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

After the End

Scène libre : Le feu d'une âme parmi les morts

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Une brève lumière inonda son esprit. Ce fut suffisant pour qu'elle se décide à entrouvrir ses paupières. « Où suis-je ? » Lilieana ne tarderait pas à le savoir, puisqu'elle était actuellement lotie dans un étroit espace tapissé de doux tissus de soie rembourrés qui épousaient soigneusement les courbes de son corps. Il y a fort longtemps qu'elle s'était endormie dans ce cercueil. Depuis combien de temps sommeillait-elle ? Elle l'ignorait. Il lui fallait connaître l'époque dans laquelle elle s'était réveillée. Comment avait évolué le monde pendant sa rêverie ? Une avalanche d'interrogations couvrait momentanément son esprit encore embrumé dans sa profonde torpeur.

Ce qui la fit s'extirper une bonne fois pour toutes de son berceau fut ce saisissement indicible qui lui tenaillait la gorge. Une sensation de sécheresse mêlée à celle d'une nuée de fines lames lui transperçant l'œsophage. Un seul coup de pied suffit à éclater l'unique ouverture de sa boîte. Puis enfin son corps s'extrait machinalement de son fidèle couchage pour se diriger vers les quelques archaïques escaliers, traînant mollement ses souliers.

Suite à sa sortie du caveau dans lequel elle logeait auparavant, elle se retrouvait désormais au milieu d'un immense cimetière, la lueur de la lune éclaira son visage marqué par la sénescence. Ses yeux prirent temporairement une teinte écarlate tant la soif en elle devenait obsessionnelle. Cela ne faisait que seulement quelques minutes qu'elle était revenue dans ce monde et c'était déjà assez insupportable à expérimenter pour elle. Ses cinq sens en alerte et se dirigeant instinctivement vers la ville à proximité, elle recherchait déjà activement sa bectance pour retrouver sa précieuse énergie vitale.

Après avoir trouvée une âme esseulée qu'elle utilisa à ses fins puis délaissa inconsciente cette dernière dans la pénombre d'une ruelle éloignée, la charmante vampire se mit à déambuler dans le dédale sinueux de rues de la cité de Navia plongée dans l'obscurité de la nuit. Grâce à cette action revigorante qui lui permit d'ingurgiter une quantité considérable de sang après moult décennies, elle avait regagné un physique mature et empli de force typiques de la fleur de l'âge.

Maintenant, Lilieana s'apprêtait à franchir le seuil de l'antre du clan des Shadows. « Que de nostalgie ! » soliloquait-elle, un fin sourire sur les lèvres, tandis que son ample couvre-chef camouflait le reste de son expression enjouée. Divers parfums allaient et venaient à travers ses délicates narines et même les bruits les plus anodins arrivaient à ses oreilles comme de virulentes brises sonores. Elle eut le temps de traverser une partie de la pièce avant que la porte ne se referme derrière elle, posant ses mains sur ses hanches en cherchant du regard un individu familier auquel elle pourrait engager une quelconque conversation de courtoisie.

0

RP posté le

Je rentrais dans l'antre et posait mes divers affaires dans le coin du salon.
Quand soudain, je vis une femme au milieu de la pièce que je décidais d'aller voir.

- Bonjour ? Comment vous êtes rentrée ? J'avais fermé la porte à clé pourtant...

Dis-je en la dévisageant du regard.
0

RP posté le

Que ne fut pas sa surprise d'entendre les abrupts bruits de pas qui s'approchaient de l'antre. Il y avait là bien un signe de vie qui s'approchait, dans son dos. Quand elle sentit que la présence était suffisamment rapprochée d'elle, et ce avant même d'avoir pu lui laisser le temps de placer sa première réplique, elle adressa une risette des plus taquines. "Quelle bonne odeur !" s'exclame-t-elle d'une voix doucereuse en glissant le bout de sa langue contre l'une des commissures de ses lèvres.

En faisant volte face, elle pourra voir la fine silhouette se présenter sur le seuil de l'entrée. Suite à ses dires, elle rétorqua sèchement "Il y a tant de manières d'accéder à une planque secrète verrouillée." Elle marqua un temps de silence pour l'observer de la tête aux pieds avant de reprendre, avec une intonation plus sirupeuse "Est-ce bien l'antre des Shadows, ici ?"

Un nouvel instant sans sonorités avant de terminer avec une solennelle déclaration "J'en ai oublié les bonnes manières. Permettez-moi de me présenter..." En accompagnant ses mots d'une noble révérence "Lilieana de Shadows, pour vous servir !"

Lilieana aura masqué la froideur de ses mouvements vampiriques d'une aimable expression faciale chaleureuse, mêlant des yeux faussement rieurs à d'attractives fossettes marquées.


0

RP posté le

- Oh je vois. Eh bien oui il s'agit bien de l'antre des Shadows.

Répondis-je en trouvant cette personne assez étrange malgré tout.

- Mais je ne t'ai jamais vu ici pourtant alors que j'en suis la chef.

Ajoutais-je en la dévisageant de haut-en-bas attendant sa réponse.
0

RP posté le

N'ayant pas le temps d'expirer un soupir de soulagement que Lilieana fut coupée par cette soudaine révélation. Elle manqua, sûrement pour donner un sens plus théâtrale à sa non-vie, de s'étouffer en s'extasiant "Cheffe ? Ai-je bien entendu ?" Bien sûr qu'elle avait parfaitement pris connaissance de cette information mais elle ne voulait tout simplement pas croire que l'ancien chef était, à l'heure actuelle, probablement décédé.

Après un court passage à se remémorer d'anciens souvenirs enfouis, datant de l'époque où l'ancien dirigeant du clan était sûrement encore de ce monde, elle masqua une déglutition en s'éclaircissant la voix. Son regard émeraude parut presque incertain l'espace d'un bref instant avant qu'elle balbutia sur un ton nostalgique "Alors, il n'est plus..." Puis il y eut un long silence de mort où elle se pinça la lèvre supérieure avec ses canines, presque attristée.

Ce fut le moment véridique où la question se devait d'être posée "En quelle année sommes-nous ?"



0

RP posté le

- Si vous voulez parler de mon père. En effet, il est mort.

Répondis-je d'une voix assez attristée.

- Nous sommes en l'an 6543. Quel âge avez-vous ?

Demandais-je alors que j'essayais déchiffrer l'expression de son visage.
0

RP posté le

Lilieana fit les yeux ronds, l'étonnement renoua le lien dans son esprit confus. "Votre... père... Ahin." Plutôt sceptique face à cette énième révélation. Cela faisait moins d'une heure qu'elle était réveillée d'un long sommeil d'un siècle, ses capacités cérébrales devaient sûrement être encore endormies.

De son vivant, elle aura probablement chercher à la réconforter quand elle a ressenti la tristesse dans sa voix mais présentement, ses intentions premières ne sont plus les même. Son coeur a cessé de battre depuis bien longtemps avec sa compassion et son humanité. « Donc j'ai sommeillé pendant un siècle. Je comprends mieux pourquoi je suis autant dépaysée » Elle demeurera silencieuse, la réponse donnée par sa cheffe la mettra dans un état éphémère de songe.

Une lueur de malice sera apparue dans ses yeux émeraudes quand son interlocutrice lui posera la fameuse question sur son âge. « Prévisible ! » soliloquait-elle tandis que mécaniquement, elle aura pris une courte inspiration, s'apprêtant à s'exprimer avant d'y renoncer, roulant des yeux dans un élan de réflexion, semblant compter ses années d'existence.

Dès qu'elle eut trouvé sa réponse, elle redirigea son regard pétillant sur Mina. "Ça dépend. Suis-je sensée rajouter le surplus d'années où mes organes étaient encore fonctionnels ?" Elle rajouta à cette interrogation morbide, dite sur un ton mielleux, un petit sourire amusé. Oui, ça l'égayait diablement de rire de sa condition de morte vivante. Puisque après tout, il ne lui restait que ça après son soit-disant trépas.



0

RP posté le

- Hum... Eh bien oui, ça pourrait être pas mal.

Répondis-je en riant légèrement. Cette fille était vraiment... Spéciale.

0

RP posté le

"Ahin..." Elle enroulera une mèche de ses cheveux ébènes autour de son index en prenant un moment de mûre réflexion. En guise de réponse, elle donnera une indication très précise "Puisque nous sommes en l'an 6543, je dirai... 144 ans exactement." Elle réitérera un léger sourire par politesse envers son interlocutrice.

0

RP posté le

- Pas mal ! Donc à ce que j'ai compris, vous connaissiez mon père ?

La questionnais-je en souriant.
0

RP posté le

"J'ai exercé quelques années sous ses ordres." Elle jeta un coup d'oeil aux alentours, zieutant la décoration de l'antre avant de continuer "...mais visiblement, je suis l'unique survivante."

Ses pas la menèrent vers l'immense fenêtre qui donnait un visu sur la cité de Navia, elle demeure un moment silencieuse avant de faire demi-tour, face à Mina, l'examinant de ses prunelles d'un vert éclatant. En augmentant le volume de sa voix, délaissant temporairement son attitude taquine habituelle pour un ton plus solennel, elle s'exprimera sérieusement : "Si vous me le permettez, je désirerai renouveler ma place en ces rangs, en l'honneur de votre défunt père." demande qui sera agrémentée d'une élégante courbette.

0

RP posté le

- Eh bien je suppose que si vous étiez ici avant la mort de mon père et que vous êtes toujours vivante, votre place ici est toujours valable.

Répondis-je en souriant.
0

RP posté le

"Me voilà rassurée !" Dit-elle en esquissant un large sourire satisfait.

En s'avançant vers l'unique accès, renouvelant avec son attitude habituelle, Lilieana déclara sur une voix doucereuse tout en réajustant son majestueux couvre-chef sur le sommet de son crâne "...Si vous le permettez, je vais faire un tour en ville, histoire de me dégourdir les jambes et de m'aérer la tête." Accompagnant de ses dernières paroles un furtif tour complet sur elle-même pendant lequel elle effectuera une élégante révérence en guise d'au revoir.

L'instant qui suit, sa silhouette se sera probablement engouffrée hors de l'antre. Qui sait où a-t-elle bien pu aller ?

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>